image_agriculture.png

Accord trouvé pour une réforme de la PAC !

Vendredi, 23 Octobre 2020

Les ministres de l’agriculture des États membres de l’UE se sont mis d’accord le mercredi 21 octobre 2020, sur une réforme de la politique agricole commune (PAC). Dans les prochaines semaines, la position du Conseil de l’UE sera confrontée à celle des eurodéputé·e·s, afin d’établir un plan d’action qui s’appliquera à partir de janvier 2023.

Les porteur·euse·s de l’accord se sont réjouis du fait que l’accès des agriculteur·rice·s aux aides financières européennes, sera désormais conditionné au respect de normes environnementales beaucoup plus strictes qu’auparavant. Peu après la conclusion de cet accord, la ministre allemande de l’Agriculture Julia Klöckner a déclaré : « après une longue lutte, nous sommes arrivés à un accord crucial répondant aux aspirations d’une PAC plus verte, plus juste et simplifiée ».


Le dispositif des « éco-régimes » a notamment fait l’objet d’intenses pourparlers et a finalement été retenu. Ce système d’incitations financières, devrait permettre aux exploitant·e·s agricoles, allant au-delà des normes minimales communes en matière de climat et d’environnement, de se voir octroyer des fonds supplémentaires. Chaque État devra y consacrer au moins 20 % des paiements directs de l’UE

Des réserves ont d’ores et déjà été émises sur ce nouvel accord. Les Verts estiment que consacrer 20% des paiements directs de l’UE à ce système de primes sera largement insuffisant pour assurer une véritable transition vers une agriculture plus durable. De plus, les opposant·e·s à l’accord pointent une trop faible conditionnalité à l’obtention de fonds européens, et craignent que les grandes entreprises agricoles soient encore une fois favorisées, au détriment de l’agriculture paysanne.