Quand Trump s'attaque à l'environnement

Jeudi, 26 Janvier 2017

Première semaine pour Donald Trump en tant que Président des États-Unis et rien ne passe inaperçu. Après un engagement contre l'avortement, voilà qu'il s'attaque au climat. La transition énergétique écologique ne semble désormais plus du tout d'actualité. Trump prend des mesures drastiques qui pourraient avoir des conséquences irréversibles sur l'environnement.

Pendant sa campagne, Donald Trump avait été formel sur la question de l'environnement: climato-sceptique et pro-énergies fossiles, le réchauffement climatique ne serait rien d'autre qu'une invention des Chinois pour empêcher l'industrie américaine d'être compétitive. Une raison qui ferait presque douter des preuves scientifiques !

Dès les premiers jours de son investiture, Donald Trump s'attaque au climat. Il n'a pas perdu son temps. En effet, la page dédiée au changement climatique sur le site officiel de la Maison Blanche a été supprimée, tout comme celle dédiée aux droits des LGBT. Il remet en cause les engagements pris par Obama avec le Climate Action Plan censé encourager la lutte contre le réchauffement climatique. Il s'est engagé à faciliter l'exploitation des énergies fossiles, du gaz, du pétrole de schiste et relancer la construction de l'oléoduc Keystone XL. Il souhaite également relancer l'industrie du charbon qu'Obama prévoyait d'abandonner progressivement. Ces initiatives doivent, selon le Président, impulser d'une part l'indépendance énergétique des États-Unis et d'autre part l'économie par la création d'emplois dans le secteur des énergies fossiles.

Mercredi 25 janvier, des militants de Greenpeace ont appelé à résister aux attaques de Donald Trump. Ils ont accroché une banderole "RESIST" en face de la Maison Blanche.

 

 

Pays: 

Monde hors Europe