image_drapeau.png

Le Parlement plus ambitieux que la Commission sur la loi climat

Jeudi, 8 Octobre 2020

Le 6 octobre 2020, les parlementaires européen.ne.s ont voté en faveur d’un amendement portant l’objectif de réduction d’émission de gaz à effet de serre d’ici à 2030 à 60%. Le Parlement a donc poussé l’ambition écologiste encore plus loin que la Commission, qui avait proposé une cible de 55%. 

La loi européenne sur le climat qui doit rendre contraignant l’objectif de neutralité carbone d’ici à 2050 fait l’objet d’intenses débats dans l’hémicycle européen. Les député.e.s se sont prononcé.e.s à une courte majorité de 3 voix en faveur d’un objectif écologique ambitieux. Le côté gauche de l’hémicycle s’est bien évidemment réjoui de ce vote jugé à la hauteur des enjeux climatiques tandis que le côté droit a fait preuve de plus de réticence. En effet, certain.e.s député.e.s jugent la réalisation de tels objectifs écologiques incompatibles avec le maintien d’un secteur industriel compétitif. Les risques que de tels changements pourraient entrainer pour le marché du travail ont également été mis en avant. 


Les législateurs.rice.s ont par la même occasion voté en faveur de propositions visant à contraindre chaque État membre à atteindre la neutralité carbone d’ici à 2050. Les parlementaires semblent donc vouloir insuffler un nouveau cycle en matière de transition écologique, reste à savoir si l’Europe saura se donner les moyens de ses ambitions par la mise en œuvre d’actions concrètes. Les chefs d'État et de gouvernement se réuniront courant octobre 2020 pour se prononcer sur cet objectif de réduction des émissions polluantes avec l’idée de finaliser la loi climat avant la fin de l’année