Nations Unies à Genève

COP21 : les premières négociations à Genève sont restées timides...

Mardi, 24 Février 2015

Début février, les négociateurs internationaux se retrouvaient à Genève pour entamner les cycles de discussion qui prépareront la COP21 prévue à Paris, fin 2015. Si certains se sont félicités de l'atmosphère constructive qui a régné sur les négociations, d'autres ont déploré que celles-ci soient restées en surface.

"Les diplomates se sont abstenus de toute négociation sur les questions les plus clivantes, au premier rang desquelles le partage des efforts dans la lutte contre les dérèglements climatiques entre les pays développés, les émergents et les plus pauvres" rapporte Julian Schorpp pour le web-journal Contexte.

Le document qui est ressorti de ces échanges est assez représentatif : il compile les revendications des différentes parties, listant de manière exhaustives les options proposées ça et là.

Si les négociations à proprement parler n'ont pas encore commencé, plusieurs observateurs soulignent l'importance de voir tous les avis représentés dans cette première session intermédiaire de négociations. "La rencontre à Genève a néanmoins été importante pour renforcer la confiance, notamment entre pays du Nord et pays du Sud" raconte encore Julian Schorpp.

Des consultations informelles devraient avoir lieu en mars et en juin pour que les pays défendant des positions similaires puissent parler d'une seule voie lors de la deuxième session intermédiaire de négociations, prévue à Bonn en juin 2015.