Projet BIOHEC-LIFE : interview de GECCO

Tuesday, 12 March 2019

M. Michel Millares, président de GECCO, l’entreprise coordinatrice du projet BIOHEC-LIFE répond aux questions de POUR LA SOLIDARITÉ-PLS, afin d'expliquer les enjeux du projet dans le cadre de la lutte contre le réchauffement climatique. 

BIOHEC-LIFE est un projet d’économie circulaire, financé par le programme LIFE de l’Union européenne, dans le sous-programme d’action pour le climat. Il réunit un consortium de 4 partenaires, dont POUR LA SOLIDARITÉ-PLS. Ce projet vise à développer une filière d’économie sociale fondée sur le recours aux huiles alimentaires usagées (HAU) pour la production de carburant respectueux de l'environnement. Il a été lancé en mars 2017.

Les deux principaux objectifs du projet BIOHEC-LIFE sont de valider le processus technologique de transformation de l’huile en biocarburant et de permettre à d’autres entreprises sociales européennes de développer cette activité dans leur région.

GECCO est une entreprise solidaire d’utilité sociale qui coordonne le projet BIOHEC-LIFE. Son activité est principalement fondée sur la collecte et la valorisation des huiles et graisses alimentaires usagées (HAU) en région Hauts-de-France, leur transformation en biodiesel et leur utilisation dans les transports publics. C’est un modèle qui permet à la fois de contribuer à la réduction des émissions de CO2 et de mettre en avant une nouvelle façon de penser l’économie, en se fondant sur les principes de l’économie circulaire.

BIOHEC-LIFE en bref

  • Conférence de lancement, Bruxelles, mars 2017
  • Prototypage et test, 2017
  • Validation du modèle économique, social et environnemental de la filière, novembre 2018
  • Étude de marché et préparation de la réplication de ce modèle sur le territoire européen, 2019
  • Rapport général, octobre 2019
  • Conférence de clôture, Bruxelles, octobre 2019